Actualité

Expiré : 2017/05/16 – 16 mai – Séminaire d’économie politique : Pedro Mendes Loureiro (SOAS, University of London) sur le thème “Class inequality and capital accumulation in Brazil ,1992-2013”

Le prochain séminaire d’économie politique aura lieu ce mardi 16 mai de 12h30 à 14h en salle K301.

Nous recevons Pedro Mendes Loureiro (SOAS, University of London) sur le thème “Class inequality and capital accumulation in Brazil ,1992-2013”.

Vous trouverez l’article ci-dessous.

Des sandwichs, fruits et bouteilles d’eau seront à la disposition des participant-e-s.

L’équipe du séminaire.

2017/05/09 – 9 mai – Séminaire d’économie politique : Violaine Delteil (Institut d’Études Européennes, Paris-3) pour la présentation du livre Labour and Social Transformations in Central and Eastern Europe: Europeanization and Beyond

Le prochain séminaire d’économie politique aura lieu ce mardi 9 mai, de 12h30 à 14h en salle K301.

Nous recevons Violaine Delteil (Institut d’Études Européennes, Paris-3) pour la présentation du livre Labour and Social Transformations in Central and Eastern Europe: Europeanization and Beyond (Routledge, 2016).

Des sandwichs, fruits et bouteilles d’eau seront à la disposition des participant-e-s.
La séance suivante aura le mardi 16 mai. Nous recevrons Pedro Loureiro (SOAS) sur le thème Class inquality and capital …[Lire la suite]

Working Paper n°2017-06 – A l’origine de la financiarisation de la dette publique française : l’édit de Paulette de 1604 et ses conséquences économiques et politiques

Auteurs

Nicolas Pinsard, CEPN, UMR-CNRS 7234, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité
nicolas.pinsard@univ-paris13.fr

Yamina Tadjeddine, BETA, UMR-CNRS 7522, Université de Lorraine
yamina.fourneyron@univ-lorraine.fr

Résumé

L’édit de Paulette de 1604 est un acte juridique important dont nous proposons ici d’analyser les conséquences institutionnelles. Cet édit ne crée pas les offices qui existaient depuis le XIIIe siècle, mais il modifie leur nature en conférant des droits de propriété et de transmission inaliénables à l’officier dès lors …[Lire la suite]